Les 7 grandes tendances de l’immobilier logistique

08/03/2021

BNP Paribas Real Estate a mené une enquête auprès de 10 opérateurs majeurs de la construction de plates-formes logistiques pour en identifier les grandes tendances. Les voici :
– La croissance des implantations logistiques dans les régions hors dorsale : 31% des surfaces y ont été construites entre 2017 et 2019, majoritairement sur l’Arc Atlantique : Rennes, Angers, Nantes, Bordeaux et Toulouse.
– L’augmentation du nombre de requalifications de friches industrielles. Une évolution résulte de la pénurie actuelle de foncier et l’objectif gouvernemental de mettre fin à l’artificialisation des sols.
– La hausse de la demande de plateformes XXL D’une surface supérieure à 40.000 m² elles ont connu une croissance de 40% sur la période 2017-2019 par rapport à 2014-2016.
– L’accélération des constructions spécifiques (grande hauteur, multi-étages), Tous les répondants estiment que le multi-étages va connaître une accélération, en particulier en région parisienne.
– Le renforcement de l’engagement environnemental. Les bâtiments plus « verts », dès la phase de conception font désormais partie des exigences clés des utilisateurs.
– L’amélioration du bien-être des collaborateurs. Le souci du bien-être des collaborateurs dictera fortement les choix de conception des plateformes logistiques au cours des années à venir.
– L’internalisation de compétences nouvelles chez les développeurs pour la préparation devenue complexe des études de terrain et des dossiers de permis de construire.
« Conduite au tournant des années 2020 et dans un contexte de regain d’intérêt pour les chaines logistiques, notre étude vise deux objectifs : Souligner les tendances actives depuis quelques années et saisir les signaux, persistants ou nouveaux, qui expliqueront les configurations des plates-formes logistiques de demain », commente Mike Haziza, Directeur du pôle conseil logistique et Supply Chain chez BNP Paribas Real Estate. JPG