Salons virtuels

Vidéo News n°490. Le Pil’es veut verdir le post-acheminement des containers maritimes

08/06/2021

Initiée par le Pôle d’intelligence logistique (Pil’es) avec le soutien de l’Ademe, la démarche « Ligne Verte » vise à engager les acteurs de la chaîne logistique dans une réflexion collective sur la mise en œuvre de nouvelles pratiques pour le verdissement du post-acheminement des containers maritimes entre Marseille et Lyon. La vallée du Rhône dispose, avec le Fleuve Rhône et deux lignes ferroviaires sur ses rives dont l’une est exclusivement dédiée au fret, d’un réseau de transport massifié performant et aujourd’hui sous utilisé. Il pourrait donc répondre à une augmentation de la demande sans infrastructure complémentaire. « La ligne verte ne se limite pas à une simple opération de promotion des modes de transport massifiés (fleuve et fer), mais constitue une démarche collaborative réunissant l’ensemble des acteurs de l’écosystème logistique : entreprises importatrices, transporteurs, gestionnaires d’infrastructures, transitaires, collectivités territoriales… Elle vise à comprendre les contraintes propres à chaque acteur, les chaînes de décisions et déterminants de l’achat de transport, à identifier les principaux freins au changement, et à créer les conditions du changement par un travail collectif sur les enjeux identifiés », indique le Pil’es. La Ligne verte entend travailler aussi bien sur le choix du mode de transport utilisé lors du post acheminement des containers, que sur le choix des énergies utilisées par ceux-ci, dans un double objectif d’optimisation logistique et de réduction de l’impact environnemental (CO² et polluants atmosphériques. Rappelons que le Pil’(es) réunit 170 entreprises adhérentes, plus 600 professionnels actifs et les partenaires institutionnels. Cette association basée en Nord-Isère, pilote depuis sa création en 2007 des projets collaboratifs. JPG
Photo ©Pil’es
Voir la Vidéo News n°490 : cliquez ici